Création d’un espace scolaire innovant avec Écla

Création d’un espace scolaire innovant avec Écla

Au collège Jean-Philippe-Rameau, à Champagneau-Mont-d’Or (69), les équipes de direction et pédagogiques ont imaginé des espaces de travail où l’environnement est repensé pour rompre radicalement avec le schéma traditionnel d’une salle de classe classique et permettre ainsi davantage d’ouvertures pédagogiques.

La parole aux équipes

Dans cette réflexion, nous avons également imaginé, pour les enseignants, de rompre avec le schéma classique des salles de réunion qui ne favorisent pas leur posture active en réunions de travail institutionnelles. Pour cela, nous avons créé des espaces de travail collaboratif, lieux de rencontres et d’échanges de pratiques originaux, pour optimiser le travail et le bien-être de nos élèves. Nous avons fait des plans de salles, créé du mobilier et utilisé des matériels atypiques en milieu scolaire (cloisons phoniques, murs écritoires, sièges de réunion mobiles et pivotants, poufs déformables). Nous y avons bien entendu intégré l’utilisation de matériel numérique : grand TBI, tablettes et boîtiers d’évaluation.

Les objectifs

Les premiers objectifs devaient répondre aux constats de l’origine de l’action : impulser le changement sur l’établissement et améliorer la performance scolaire et le bien-être à l’école.

Le projet a aussi pour objectif de réduire les inégalités sociales et scolaires grâce au travail collaboratif. L’enseignant, avec un changement de posture induit, devient plus disponible pour de la différenciation pédagogique, en continuant de faire progresser les meilleurs avec des activités plus complexes. L’élève, lui, peut exercer son autonomie de façon encadrée. Enfin, les élèves ayant des besoins particuliers peuvent vivre leur inclusion scolaire sans être stigmatisés. Nous leur apportons une bienveillance exigeante par des stratégies de travail différentes et individualisées.

L’organisation de cet espace a également pour objectif d’accueillir toutes les séquences pédagogiques atypiques et de devenir ainsi un lieu de création et d’expérimentation pédagogique élargissant le champ des possibles habituels. L’incitation à la création pédagogique que génère cet espace rencontre le besoin d’ouverture de l’établissement, ses enseignants et ses élèves à d’autres environnements éducatifs (IFÉ, École centrale de Lyon, Éspé, université de Lyon 1…), comblant la lacune entre le secondaire et le supérieur.

Un autre objectif est celui de faire de cet espace un lieu de partage et de mutualisation des savoirs et des bonnes pratiques, en devenant un accueil de formations internes et externes de tous types et en développant un partenariat avec des entreprises intéressées par notre expérience.

Lire la suite de l’article de la revue Technologie n°207 |Canopé|

Mise à jour : 23 novembre 2017

Imprimer la page Modifier la taille des caractères Modifier la taille des caractères